Histoire du CPSJ de 1941 à 1990

Histoire du CPSJ de 1941 à 1990

Concert du Centenaire du CPSJ

Le violent incendie de 1942, qui a détruit entièrement le local du Cercle, fut une dure épreuve. Le dévouement dont firent preuve les comités subséquents remirent la fanfare sur pied. Il convient de signaler le travail de deux ex-membres, MM. J.-J. Marien et F.-X. Bordeleau, qui ont été l'âme de l'organisation de l'Association des Fanfares Amateurs de la Province de Québec à ses débuts.

En 1945, le Cercle participe à la Fête du tricentenaire du Lac Champlain aux Etats-Unis.

En 1950, dans le cadre du 60e anniversaire du Cercle, ce dernier effectue un voyage de bonne entente aux États-Unis. Des concerts furent donnés à Albany et à Central Park à New-York. Les autorités civiques de la métropole américaine avaient organisé une réception grandiose à leurs visiteurs. Il y eu parade sur Broadway.

En 1967, le Cercle participe à l'Exposition universelle de Terre des Hommes sur l'Ile Notre-Dame à Montréal.

Avec le temps, l'ensemble musical johannais se réorienta et devint principalement une harmonie de concert. Autre changement, l'arrivée des femmes dans cette formation jusque là essentiellement composée d'hommes. C'est M. Léo Létourneau, directeur musical, qui fut à l'origine de cette intégration au début des années 70 et nous avons encore avec nous une de ces pionnières.

En 1981, l'harmonie junior est créée dans le but d'aider à la formation de nouveaux musiciens ainsi que pour assurer une relève au sein du Cercle.

Pour la fin de la saison 1985-1986, le Cercle donne un concert pour la Saint-Jean-Baptiste à Sainte-Brigide-d'Iberville. Dix jours auparavant, ils donnait un concert à Chambly. Il y a aussi une représentation à Sorel-Tracy pour un événement appelé Fer et Titane, un concert d'environ 1 h 30, ainsi qu'un concert donné au Festival des Montgolfières. Les 17 et 18 mai, le Cercle participe au Festival des Harmonies du Québec. Il y dépêche 2 groupes soient l'harmonie junior et l'harmonie senior.

Au cours de la saison 1986-1987, le Cercle présente son concert traditionnel de Noël en décembre. Une proposition est lancée par l'organisme : regrouper les fédérations régionales. Le Cercle reçoit un appui de taille du Club Lion qui lui paie ses frais de transport pour les trois prochaines années. Le Cercle présente également un concert à l'hôpital Rivière Des Prairies le 28 février. En plus de sa saison estivale dans les parcs de la ville, il donne un concert au Beaux Mardis de Casimir à Saint-Hyacinthe le 30 juin et participe au Festival des Montgolfières les 10 et 11 août. On dénote aussi un concert donné au Sheraton de Laval. Deux subventions majeures viennent garnir les coffres du Cercle. Premièrement une subvention de la ville de Saint-Jean de 5000$ et une autre du Gouvernement du Québec par le biais d'un programme du Ministère de la Chasse et de la Pêche visant à la réalisation d'activités culturelles.

À partir de novembre 1987 jusqu'en mars 1988, le local de pratique du Cercle n'est pas disponible pour cause de rénovation. Les pratiques se déroulent dans un local à Iberville. Les 4 et 5 février, le Cercle donne deux concerts dans le cadre du tournoi Bantam de Saint-Jean-sur-Richelieu. Les profits sont divisés entre le Cercle et le Théâtre de Grand Pré. Le 16 juin, il donne un concert à Saint-Henri. Il participe aux festivités de la Saint-Jean-Baptiste, le 24 juin, et joue au Parc Lafontaine dans le cadre des concerts Campbell. Le 5 juillet, il participe aux Beaux-Mardis de Casimir, à Saint-Hyacinthe et le lendemain il donne un concert au Parc Marchand dans le cadre de ses concerts estivaux. Le Cercle participe au Festival des Harmonies du Québec au mois de mai. On dénote un concert à Rivières Des Prairies.

Au cours de la saison 1988-1989, le Cercle donne trois concerts coup sur coup soit le 1, 2 et 3 décembre. La ville octroi une subvention de 4000$, soit 1000$ de moins que l'année précédente. Cela est dû à la fin du programme de subvention du Ministère Chasse et Pêche, qui subventionnait les villes et les organismes. Le Club Optimiste annonce qu'il aidera le financement de l'harmonie junior. Le Cercle reçoit 400$ du député par le biais de son budget discrétionnaire. Également, le Club Lion renouvelle son appuie au Cercle pour les trois prochaines années en lui donnant 2000$ pour ses frais de déplacement. Aussi, le Ministère des Loisirs, de la Chasse et de la Pêche octroi 200$ au Cercle. Les concerts printaniers ont lieu le 29 et 30 avril. Durant l'été, en plus de ses concerts habituels dans les parcs de la ville, le Cercle participe aux concerts Campbell, à Montréal, ainsi qu'aux Jeux du Québec qui se déroule à Saint-Jean-sur-Richelieu. Il joue le thème des jeux lors de la cérémonie de clôture le 13 août. Il participe aussi au spectacle de la Saint-Jean-Baptiste sur la place du Quai.

La saison 1989-1990 débute avec le concert de Noël du Cercle qui se déroule au Centre Culturel Fernand-Charest le 17 décembre. La période des fêtes donne lieu à d'autres représentations, notamment au marché aux puces, à Lachine et au Woolco de Saint-Jean. Le Cercle se produit également en spectacle au Parc Marchand le 4 juillet. Les concerts Campbell sont de retour comme à chaque année. Le Cercle se produit donc à Montréal le 26 juin et le 8 juillet, au Parc George-Étienne Cartier et au Square Dominion respectivement.